Nourrir nos oiseaux

Dans la nature, les oiseaux ne mangent pas de graines sèches et les graines ou baies consommées varient au gré des saisons.

 

A partir de cette constatation, il est évident que nous devons varier la nourriture de nos oiseaux et leur donner, en plus des mélanges de graines sèches, d'autres aliments.

 

          Les végétaux sauvages.

 

Dès le printemps, nous pouvons donner à nos oiseaux des pissenlits entiers. Tout est bon : de la racine à la fleur. Celle-ci contient des vitamines et a de nombreuses propriétés.

 

En juin/juillet il est possible de trouver dans la nature du seneçon, du laiteron maraîcher, des salades sauvages.

 

   

 

ci-dessus : seneçon                                              laiteron maraîcher

 

 

A la mi-août on peut ramasser du plantain, dès que les épis deviennent brun foncé.

 

 

Le mouron blanc est très bon pour les oiseaux. En plante fraiche à consommer ou en plante sèche au fond des nids comme anti poux. D'ailleurs le mouron blanc est aussi appelé "mouron des oiseaux". Attention cependant à ne pas le confondre avec le mouron bleu ou rouge. Ces deux dernières plantes sont à proscrire !

 

              

 

Ci-dessus : mourron blanc à ne surtout pas confondre avec le mourron rouge -ci-dessous)

 

      

 

Les feuilles et les fruits de la ronce (mûre sauvage) peuvent être donnés.

 

Quelque soit la plante il faut veiller à ne la ramasser que là où on est sûr qu'il n'y a ni produit chimique ni trop forte pollution.

Et il ne faut donner que les végétaux que l'on connait. En effet, certaines plantes sont toxiques pour les oiseaux : Dieffenbachia, dracaena, monstera, philodendron, kalanchoe, bégonia, caladium, clivia, amaryllis, croton, poinsetta, anthurium, spatiphyllum, aloes, ficus, laurier rose, gui, if, chêne, buis, sumac, glycine, mouron rouge, troëne, jacinthe, ricin, lys, muguet, azalée, lierre, digitale, amarante, héliotrope, lobélie, pied d'alouette, menthe, hortensia, rhododendron, aconit, lupin, persil, belle de nuit, pivoine, pavot, euphorbe, pois de senteur...

 

 

 

          Dans le jardin

 

Pour ceux qui disposent d'un jardin, pourquoi ne pas semer un carré de millet et donner ainsi à vos oiseaux du millet mi-mûr, source de vitamines. En coupant la grappe et en laissant le pied en terre vous pourrez avoir une seconde récolte. 

 

Il n'est pas rare de trouver à côté des déchets de graines de nos volières des petits épis de panis. Dès que la graine se forme, en couper et les donner aux oiseaux.

 

 

alpiste

 

Si les oiseaux ont, comme nous, besoin d'une alimentation variée, attention, car certains de nos aliments leur sont nocifs (avocat, café, chocolat, mets salés ou sucrés ...).

 

                                                                                                                       

           Les graines germées

 

Les graines germées sont une source importante de vitamines. Dès lors que l'on maitrise les risques de moisissure, on peut en donner toute l'année sauf en période de gel. Les graines utilisées varieront en fonction de la saison.

 

          Des fruits et des légumes

 

Inutile de  mettre une trop grande quantité qui va pourir mais varier et donner qutotidiennement (oranges avec la peau mais coupées en 4, pommes, kiwis entiers, endives, chou rouge ou blanc, concombres, courgettes, figues sèches, carrottes râpées ou non ...)

 

Une alimentation variée permet d'avoir de beaux oiseaux, en excellente santé, sans avoir recours à un apport de vitamines sous la forme de complément alimentaire.